Cap Falco
Mis à jour le 15 janvier 2021

Réalisation d'une navette ferroviaire

La Ligne nouvelle Provence Côte d’Azur est une réponse ferroviaire structurante pour améliorer en priorité les mobilités du quotidien des habitants des aires métropolitaines d’Aix Marseille, de Toulon, de Nice et de la côte d’Azur.

L’aire Urbaine de Toulon comporte plus de 600 000 habitants. Elle subit quotidiennement de forts embouteillages de voitures et camions qui émettent des polluants et des gaz à effets de serre néfastes pour la santé et le climat.
Dans ce contexte, pour répondre aux besoins de mobilités des habitants, des acteurs économiques ou des visiteurs touristiques, et pour contribuer à relever les défis environnementaux et du changement climatique, il est important de favoriser le développement de mobilités moins carbonées et plus durables.

Parce que le train est un des modes de déplacement les moins polluants (9 grammes de CO2 par passager par kilomètre pour le train, contre 141 grammes de CO2 par passager par kilomètre pour la voiture particulière.), son développement répond à cet enjeu tout comme d’autres mobilités telles que les véhicules électriques, le covoiturage, les autocars…
Les aménagements prévus dans le projet de Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur permettront de dé-saturer les nœuds ferroviaires existants et d’améliorer l’offre de service, prioritairement pour les déplacements quotidiens.

Les phases 1 et 2 du projet Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur visent à développer des services de type RER sur les métropoles de Marseille, Toulon et Nice, qui seront reliées plus tard entre elles avec des services régionaux performants.

Concrètement dans le Var

En planifiant la navette toulonnaise dès la phase 1 du projet, l’état traduit la priorité nationale donnée au développement des transports du quotidien, levier pour diminuer la congestion routière et promouvoir le développement durable.
Les objectifs fonctionnels de cette navette ont été définis en collaboration avec les partenaires varois du projet sous l’impulsion de l’autorité organisatrice des transports.

Régularité Capacité/Services (en heure de pointe)
Amélioration de la robustesse du système sur tout l'axe Marseille – Vintimille par :
  • La suppression de croisements de voies à la bifurcation de La Pauline vers Hyères
  • La création d'un alternat en gare de la Pauline
  • 4 TER omnibus cadencés (1 tous les 1/4 d'heure) par heure et sens en heure de pointe en navettes traversant Toulon entre La Pauline et la gare de l'ouest toulonnais : 11 km de part et d'autre de Toulon si la gare est à Ollioules. Au-delà des gares origine-terminus, chaque branche bénéficie de 2 TER par heure
  • 2 TER semi-directs par heure et par sens entre Toulon et la gare de Vitrolles aéroport - Marseille Provence
  • 2 à 3 sillons directs par sens entre Marseille et Nice (1,5 aujourd'hui)
Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure expérience d’utilisation et réaliser des statistiques. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies.